Wang Yi s'entretient avec le Ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son
2021/09/11

Le 11 septembre 2021, heure locale, le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en visite officielle au Viet Nam, a eu un entretien avec le Ministre vietnamien des Affaires étrangères Bui Thanh Son, à Hanoï.

Wang Yi a dit que le Secrétaire général Xi Jinping avait indiqué que la Chine et le Viet Nam constituaient une communauté d’avenir partagé d’importance stratégique. Sous l’orientation stratégique des plus hauts dirigeants des deux Partis et des deux pays, les relations sino-vietnamiennes progressent constamment en surmontant l’impact des vicissitudes internationales et de la pandémie de COVID-19. La Chine accorde depuis toujours la priorité aux relations sino-vietnamiennes dans sa diplomatie de voisinage, soutient fermement le nouveau leadership du Parti et du gouvernement du Viet Nam dans la gouvernance de l’État, soutient fermement le peuple vietnamien dans ses efforts pour œuvrer avec opiniâtreté à la réalisation des « deux objectifs du centenaire » et soutient fermement la partie vietnamienne dans l’exploration d’une voie de développement adaptée à ses conditions nationales. La partie chinoise est prête à travailler avec la partie vietnamienne pour maintenir la dynamique de développement sain, régulier et global des relations bilatérales.

Wang Yi a indiqué que face à des changements du monde jamais vus depuis un siècle, la Chine et le Viet Nam devaient s’en tenir à leurs idéaux et convictions communs, faire avancer leurs causes socialistes respectives et bien protéger l’intérêt général politique le plus important et le plus fondamental entre les deux pays. La Chine est disposée à renforcer de manière flexible des échanges de haut niveau et à tous les échelons avec le Viet Nam dans le contexte de la pandémie, et ne ménagera aucun effort pour aider le Viet Nam à vaincre la COVID-19. Wang Yi a dit espérer que les deux parties accéléreront la synergie entre l’Initiative « la Ceinture et la Route » et le plan « Deux corridors et un cercle économique » et promouvront la coopération dans les grands projets et les domaines de haute technologie tels que la 5G, de manière à réaliser des avantages mutuels et des résultats gagnant-gagnant.

Wang Yi a déclaré que la Chine appréciait la position objective et impartiale du Viet Nam sur la question de l’identification des origines de la COVID-19, et souhaitait travailler avec lui pour s’opposer ensemble aux actes de politisation de l’épidémie, d’étiquetage du virus et d’instrumentalisation de la recherche des origines du virus et sauvegarder la vie, la santé et les intérêts communs de toute l’humanité. Les deux parties doivent préconiser et pratiquer un véritable multilatéralisme, défendre conjointement le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures, s’opposer aux tentatives de politisation des droits de l’homme et protéger les droits et intérêts légitimes des pays en développement. La Chine entend travailler avec le Viet Nam pour se concentrer sur l’Asie-Pacifique et l’Asie de l’Est, faire progresser résolument la structure de coopération régionale centrée sur l’ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) et empêcher les forces extérieures de paralyser le rôle central de l’ASEAN. Les deux parties doivent poursuivre leur étroite collaboration pour préparer soigneusement la série des réunions des dirigeants sur la coopération en Asie de l’Est ainsi que le sommet pour commémorer le 30e anniversaire de l’établissement des relations de dialogue Chine-ASEAN, et accélérer la ratification et la mise en vigueur de l’Accord de partenariat économique régional global (RCEP).

Wang Yi a souligné que sur la question de la Mer de Chine méridionale, les deux parties devraient suivre les consensus atteints par les plus hauts dirigeants des deux Partis et des deux pays, respecter les accords conclus, résoudre les divergences par le dialogue et les consultations, et s’abstenir toutes de prendre des mesures unilatérales susceptibles de compliquer ou d’élargir la situation. Il faut étendre la coopération maritime conformément aux principes d’égalité et de bénéfice mutuel, et transformer les frictions dans les questions maritimes en coopération en commençant par des points moins épineux, de manière à envoyer des signaux positifs au monde extérieur. La Chine est prête à travailler avec le Viet Nam et d’autres pays de l’ASEAN pour faire avancer activement les consultations sur le « Code de conduite en Mer de Chine méridionale (COC) » afin de parvenir le plus rapidement possible à un accord conforme au droit international, efficace et ayant une portée pratique.

Bui Thanh Son a félicité la Chine pour le prochain 72e anniversaire de sa fondation. Il a déclaré que le Viet Nam se souvenait toujours du soutien précieux apporté par la Chine à la cause de révolution et de construction du Viet Nam, et remerciait la Chine pour son aide énergique à la lutte vietnamienne contre l’épidémie de COVID-19. Le Parti, le gouvernement et le peuple du Viet Nam attachent toujours une grande importance au développement des relations durables, saines et stables avec le Parti, le gouvernement et le peuple de la Chine, considèrent toujours les relations avec la Chine comme la première priorité de la stratégie étrangère du Viet Nam et soutiennent toujours la Chine socialiste dans son développement et sa croissance. Le Viet Nam continuera de soutenir sans équivoque la Chine sur des questions telles que la démocratie, les droits de l’homme et celles liées à Hong Kong, au Xinjiang, au Tibet et à Taiwan, ainsi que la recherche des origines de la COVID-19. Il a dit espérer que les deux parties maintiendront des échanges de haut niveau, engageront des échanges dans les zones frontalières, maintiendront la fluidité des chaînes d’approvisionnement et de production régionales, et œuvreront à de nouvelles percées dans la coopération pragmatique dans divers domaines. Le Viet Nam est prêt à approfondir la coopération avec la Chine en matière de recherche, de développement et de production de vaccins, et s’efforce d’assurer la santé des ressortissants chinois au Viet Nam. La partie vietnamienne apprécie hautement le rôle important joué par la Chine dans les affaires internationales et régionales, et entend travailler avec elle pour défendre le multilatéralisme centré sur l’ONU et basé sur la Charte des Nations Unies et le droit international, préserver les valeurs communes des deux pays, et maintenir la coordination et la coopération dans les domaines multilatéraux. La partie vietnamienne soutient fermement l’établissement du partenariat stratégique global entre l’ASEAN et la Chine, espère promouvoir l’entrée en vigueur rapide du RCEP et continue de faire progresser activement la Coopération Lancang-Mékong. Sur la question de la Mer de Chine méridionale, Bui Thanh Son a émis le souhait que les deux parties respectent strictement les consensus atteints par les hauts responsables des deux pays, gèrent leurs divergences avec retenue, s’abstiennent de prendre toute action susceptible de compliquer la situation, continuent de promouvoir la coopération dans le golfe de Beibu et dans les domaines moins sensibles, et favorisent la conclusion rapide du COC.

Les deux parties ont également procédé à un échange de vues approfondi sur des questions internationales et régionales d’intérêt commun.